Comment devenir dessinateur projeteur freelance ?

Partagez cet article

Sommaire

Les clefs pour devenir dessinateur projeteur en freelance

Vous voulez devenir projeteur freelance mais vous ne savez pas comment vous y prendre? Voici une série d’actions que vous pouvez mettre en place pour créer votre entreprise, réaliser des missions et vous développer.

Qu’est-ce qu’un dessinateur projeteur ?

Un dessinateur projeteur a pour mission la conception des dessins et des plans de bâtiments en 2D ou en 3D. Il utilise souvent des logiciels de DAO (Dessin Assisté par Ordinateur) ou de CAO (Création Assistée par Ordinateur). Un dessinateur doit réaliser ses plans en suivant les demandes de ses clients, qui sont souvent des ingénieurs et des architectes.

1. Comment devenir dessinateur projeteur ?

https://giphy.com/gifs/season-1-nbc-episode-7-9P56GiCDX2sGBZToJS

Vous aimeriez devenir dessinateur projeteur en France ? Bien que ce soit une profession assez rare, il existe des formations proposées en France. Ces formations peuvent être suivies soit à l’université, soit dans des écoles spécialisées.

Vous pouvez d’abord suivre une licence professionnelle. Il en existe plusieurs tels que:

Vous pouvez également effectuer une formation BTS de 2 ans. Les formations sont les suivantes:

Enfin, il existe également des classes préparatoires aux grandes écoles.

2. Comment devenir freelance ?

Si vous recherchez un nouvel emploi, il est possible que vous soyez tenté d’opter pour l’indépendance. Il y a d’ailleurs beaucoup de personnes qui font ce choix. Devenir freelance en France est de plus en plus populaire, car il y a beaucoup d’avantages à être indépendant. Cependant, si vous décidez de vous lancer, il est bon de vous informer des différentes étapes à suivre pour faire de votre rêve une réalité.

Choisir son statut juridique

Lorsque vous deviendrez indépendant, vous devez choisir votre statut juridique. Il en existe plusieurs qui vous sont détaillés plus bas afin de faire le meilleur choix.

Faire sa demande de création d’entreprise

Chaque statut juridique a ses étapes à suivre pour être ouvert. Pour une entreprise individuelle, il faut tout d’abord faire votre demande de création d’entreprise. Vous pouvez faire cette demande directement auprès du tribunal de commerce. Par la suite, vous recevrez une notification qui vous permettra de choisir votre numéro d’entreprise. Vous devez également créer votre dossier administratif auprès de la préfecture. Cela vous permettra d’obtenir votre numéro de TVA.

Réaliser un portfolio

Pour qu’un client ait confiance en vous, vous devez réaliser un portfolio. Vous pouvez faire appel à des agences de communication pour réaliser votre site web. Mais vous pouvez aussi bien le réaliser seul sur un logiciel de création. Il permettra de justifier de votre expérience.

Communiquer autour de vous

Il est important de faire connaître votre entreprise. Pour cela, vous pouvez utiliser les réseaux sociaux, tels que Linkedin par exemple. Vous pouvez également vous créer un site internet. Enfin, vous pouvez vous inscrire sur des réseaux de freelances spécialisés dans l’ingénierie comme Yalink.

3. Devenir son propre patron: les avantages

Small Business Boss GIF by QuickBooks - Find & Share on GIPHY

Vous rêvez d’être votre propre patron ? Vous avez envie d’être indépendant, de gérer votre emploi du temps et de décider de vos revenus ? Il y a des raisons évidentes qui incitent à se lancer dans l’aventure.

Choisir son rythme de travail

Choisir son emploi du temps, c’est pouvoir travailler tard ou très tôt le matin. C’est aussi choisir ses vacances et ses week-ends. Enfin, c’est pouvoir se reposer quand on en a envie.

Choisir ses missions

Sinon, vous pouvez aussi choisir les missions que vous souhaitez réaliser. Être son propre patron, c’est aussi faire le choix de travailler avec des clients qui sont en phase avec ses valeurs, ses opinions et qui font preuve de professionnalisme.

Choisir sa rémunération

C’est également la possibilité de choisir son TJM en fonction de votre expérience et de son domaine d’expertise. Vous avez plus de chances d’être mieux rémunéré en tant que freelance qu’avec un contrat en CDI dans une entreprise.

4. Choisir son domaine d’expertise

Choisir son domaine d’expertise en tant que dessinateur projeteur est une étape cruciale. Il y a beaucoup de domaines dans lesquels vous pouvez vous spécialiser.

Dessinateur projeteur architecture

Le dessinateur projeteur en architecture est chargé de créer des plans, des schémas, des modèles 2D ou 3D en tenant compte des données techniques fournies par les ingénieurs. Son but est de transférer des éléments fournis par des ingénieurs et des architectes à l’usage des ouvriers sur les chantiers. Il reproduit l’infrastructure en tenant compte de toutes les installations telles que l’électricité et le sanitaire. Sur le chantier, il joue le rôle d’intermédiaire entre l’équipe de planification et l’équipe de construction.

Dessinateur projeteur électricien

Le dessinateur projeteur en électricité développe des projets d’installations électriques en respectant les informations qui lui sont données au travers des dossiers techniques. Il doit établir un schéma de câblage électrique en tenant compte de la puissance nécessaire à chaque pièce et de l’utilisation de chaque élément. Les plans qu’il créé doivent tenir compte des normes de sécurité. Il peut également sélectionner les fournisseurs.

Dessinateur projeteur CVC

Le dessinateur projeteur CVC produit des dessins et des schémas faciles à comprendre pour l’équipe de construction. Spécialisé dans les domaines du chauffage, de la ventilation et de la climatisation, il dresse des plans précis et agit comme intermédiaire entre les architectes et les ingénieurs.

Dessinateur projeteur VRD

Le dessinateur projeteur VRD conçoit des dessins et des pièces à l’aide d’un logiciel de CAO/CAO. Il est donc spécialisé dans le secteur de la voirie et des réseaux divers. Sa tâche principale est de concrétiser les idées de l’architecte ou du chef de produit pour développer les processus nécessaires à la création d’infrastructures, des schémas, etc. Il fournit toute la documentation nécessaire pour un projet, y compris les études ou les plans d’exécution. Sur le chantier, il sert de passerelle entre l’abstrait du planificateur et la réalité du chantier.

5. Le choix du statut dessinateur projeteur freelance

La micro-entreprise

Il s’agit d’une entreprise individuelle avec un régime fiscal spécial appelé le système de micro-fiscalité. Il fournit des rapports mensuels ou trimestriels sur les ventes réalisées et les micro-entrepreneurs paient l’IR après application des réductions. Il doit également payer des cotisations sociales. Cela représente un pourcentage de son chiffre d’affaires et lui permet d’être couvert par une assurance sociale en tant que de travailleur non salarié (TNS).

Bien que le système soit facile à mettre en place et à gérer pour les petits entrepreneurs, il présente certains inconvénients comme le plafonnement des ventes ou la non-déductibilité des dépenses.

L’entreprise individuelle (EI)

Ce statut ne peut pas protéger les biens personnels contre les créanciers. Pour séparer votre patrimoine personnel de votre patrimoine professionnel, vous devez constituer une entreprise individuelle à responsabilité limitée (EIRL).

Dans EI/EIRL, les bénéfices tirés de vos activités en tant que dessinateur projeteur sont imposés avec l’impôt sur le revenu (IR). En ce qui concerne le régime social, le statut de TNS relève de l’assurance sociale des indépendants.

L’entreprise unipersonnelle à responsabilité limitée (EURL) et la société par actions unipersonnelle (SASU).

Avec ce statut, votre responsabilité est limitée à votre apport en capital. Aucun capital social minimum n’est requis. L’EURL est soumise à l’IR tandis que, la SASU est soumise à l’IS. Cependant, pour les cinq premiers exercices, vous pouvez changer de régime fiscal et créer des SASU sur IR et des EURL sur IS. Le PDG de l’EURL et le président de la SASU bénéficient d’une protection sociale au titre de TNS.

6. Quel salaire pour un dessinateur projeteur indépendant ?

Le salaire d’un dessinateur projeteur freelance dépend de son expérience ainsi que de son domaine d’expertise.

Ainsi, tous domaines confondus le salaire mensuel net varie entre 5300€ et 6700€. Pour connaître la rémunération exacte selon la spécialité nous vous donnons rendez-vous ici.

Inscrivez vous gratuitement dès maintenant

Trouvez votre prochaine mission sur Yalink.fr. Gagnez en visibilité auprès des donneurs d’ordres et décrochez les meilleurs missions sur Yalink.fr

la communauté Yalink

En résumé, devenir dessinateur projeteur freelance requiert une licence ou un BTS spécialisé dans l’ingénierie et la construction. Il faut également choisir un statut et trouver ses propres missions grâce à votre réseau ou à l’aide de plateformes dédiées aux freelances. Devenir freelance, est un choix qui est de plus en plus courant, car il permet d’avoir de nombreux avantages, tels que la liberté, un meilleur salaire et le choix du temps de travail.